Historique


À l’automne 1971, l’école secondaire publique De La Salle ouvre ses portes et accueille les élèves qui fréquentaient le couvent de la rue Rideau, le couvent du Mont St-Joseph et l’Académie De La Salle. Ph123ph1-I-102
p_iddeo_29_06_2015_90x400_01 L’ancien directeur de l’Académie, le frère Maurice Lapointe, est devenu le premier  directeur de l’école secondaire publique De La Salle et il y instaura la tradition  d’excellence pour laquelle l’école est reconnue. Dès 1974, l’école secondaire publique De  La Salle crée un Centre de douance ainsi qu’une Concentration Arts (danse moderne,    musique, arts visuels et médiatiques, écriture et création littéraire, théâtre et ballet) et  devient ainsi la première école secondaire française de ce genre en Ontario. Des élèves  provenant de tous les coins de la province peuvent maintenant y perfectionner leur  talent artistique.

Mais d’où vient le nom De La Salle ?

st_john_baptist_de_la_salle_150x197

Première source : Jean-Baptiste de La Salle est le premier à avoir mis en place des centres de formation pour les professeurs, des écoles d’apprentissage pour les délinquants, des écoles techniques et des écoles secondaires pour les langues modernes, les arts et les sciences. De lui vient la fondation des écoles secondaires françaises de la province, incluant l’Académie De La Salle.

Cavelier_de_la_salle

Deuxième source : René Robert Cavelier de La Salle est sans contredit l’un des plus importants explorateurs du continent nord-américain. Il fonde Lachine, devient seigneur de Kingston et découvre les bouches du Mississippi. De lui vient notre sens d’appartenance à la découverte, à la recherche, à la créativité et à l’innovation.